Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mars 2013 3 06 /03 /mars /2013 05:53

285743_161953053954287_1908711661_n.jpgExtrait de http://www.nature-conscience-chamanisme.fr/nature-conscience-chamanisme/Articles-Divers/le-feminin-sacre.html

Nous partagons ce très belle article avec vous

 

 

Vénus de Willendorf

Ce texte s’adresse à vous mères, filles, amantes, fées, sorcières…

 

Avant de vous parler de ce que représente pour moi le féminin sacré, laissez vous conter l’histoire de quelques déesses importantes à mes yeux, mais avant cela lisez et savourez ce texte magnifique ;

 

Ah, chère Âme courageuse…

Bienvenue… Entre, entre donc…

attendais…oui, toi et ton esprit ! Je suis heureuse que tu aies trouvé le chemin…

Viens, assieds-toi auprès de moi. Laissons un peu de coté « toutes ces choses qui nous restent à faire ». Nous aurons le temps plus tard. Le jour lointain où nous nous présenterons à la porte du paradis, je t’assure qu’on ne nous demandera pas si nous avons bien manié le balai. On nous interrogera sur la profondeur de l’existence que nous aurons choisi de vivre plutôt que sur le nombre de « broutilles » par lesquelles nous nous serons laissé déborder.

Donc, pour le moment, autorisons nous quelques calmes pensées avant de reparler du monde et de son tumulte…Installe-toi sur cette chaise. Elle me paraît convenir à ton corps précieux .Bien. Maintenant, prends une longue inspiration…Laisse tes épaules retomber, retrouver leur forme naturelle .N’est-ce pas agréable de respirer cet air pur, tout simplement ? Inspire encore. Voilà…Je t’attends…Tu vois ? Tu es plus calme, maintenant, plus présente.

 J’ai allumé le feu juste pour nous ; il brûlera jusqu’au bout de la nuit, assez longtemps pour accompagner toutes les « histoires dans les histoires » à venir. Accorde-moi quelques instants, le temps de finir de nettoyer la table avec de la menthe fraîche. On va sortir le beau service et boire ce qui est réservé « aux grandes occasions ». Les « grandes occasions », ce sont en fait celles que l’âme préside. Tu as remarqué ? Cette tendance à trop vouloir « réserver », c’est la façon un peu grognon qu’a le moi de faire savoir que pour lui, l’âme ne mérite pas qu’on mette chaque jour les petits plats dans les grands. Eh bien si, elle le mérite.

Restons donc assises ensemble, comadre, rien que nous deux… et l’esprit qui se crée chaque fois que deux âmes, ou plus, se réunissent dans l’attention et le respect mutuels, chaque fois que deux femmes ou plus parlent « des sujets qui comptent vraiment ».

Ici, dans ce refuge à l’écart de tout, l’âme est autorisée… et encouragée à dire le fond de sa pensée. Ici, ton âme est en bonne compagnie. Ici, à la différence du monde extérieur, ton âme est en sécurité. Détends-toi, Comadre, ton âme est en sécurité.

L’archétype de la femme sage appartient aux femmes de tout âge et il se manifeste de manière unique, sous des formes particulières, dans la vie de chacune d’entre elles.

Sur la jeunesse de l’âge mûr

Et la maturité de la jeunesse

Extraits du livre « La danse des grands-mères » De Clarissa Pinkola Estés

Quelques Déesses représentant le féminin sacré

Revisitons comment, dans certaines civilisations, les Femmes ont été honorées dans leur dimension sacrée ; de nos jours la femme à perdu une partie de cette dimension, et autant les hommes que les femmes ont subi les conséquences de cette perte.

 Voici les principaux archétypes féminins de ces grandes déesses .

 La Shekinah est la représentation du Divin Féminin ou le visage féminin de Dieu tel que conçu dans la tradition mystique juive.

Le terme Shekinah provient de l’hébreu biblique et signifie installé ou habité. Elle est perçue comme la résidence de Dieu (Yahvé) dans la tradition juive. Elle est effectivement sa résidence car elle est la manifestation du divin sur terre, la mère nourricière de toutes les créatures vivantes. Elle est la création, la Reine des Cieux, la compassion manifestée.

ISIS est le symbole de la féminité dans l’Egypte ancienne ., c'est par elle que s'accomplit le mystère de la vie. Isis représente la matrice, la coupe féminine qui reçoit le principe masculin. En tant que magicienne ayant ramené Osiris à la vie, elle est aussi déesse guérisseuse et protectrice des enfants. Les malades portaient parfois des amulettes à son effigie. Isis est la déesse de la fertilité et la maternité. Elle est souvent représentée avec des ailes le long de ses bras. Elle est la Déesse Mère.

Ishtar représente les différentes facettes de la divine féminité Assyrienne et Babylonienne, elle est généralement assimilée à Inanna déesse de la fertilité et de la fécondité. Le rite le plus connu consacré à cette déesse est celui du mariage sacré. Chaque année pour le nouvel an, le souverain d'Uruk devait épouser une des prêtresses d'Ishtar afin que les terres du royaume soient fertiles et que ses femmes soient fécondes. Elle est une déesse majeure des mythes babyloniens. Déesse de l'amour physique et de la guerre, on attribua à Ishtar, lorsque son culte atteignit son apogée, le pouvoir d'intervenir même sur la vie et la mort.

La Shakti ou śakti est un terme sanskrit qui signifie la mère divine, source de tout pouvoir divin, puissance de manifestation et d’action, force consciente du divin, énergie. Chez les hindous la shakti désigne l'énergie dynamique féminine, ou principe actif, des divinités du panthéon indien. Dans le tantrisme, la shakti est identifiée à la Kundalini, déesse serpent existant dans le corps de chaque être humain à la base du sacrum, et dont l'éveil annonce la délivrance par son union à Shiva à la pointe du crâne. Elle est représentée comme une Déesse.

C'est la fusion totale des deux entités, masculine et féminine, fusion physique, mentale et spirituelle, qui permet l'accès à l'énergie suprême, à la conscience et à la sérénité. La représentation en deux entités distinctes de Shiva et de Parvati, qui semblent au non-initié être simplement une scène de sexe n'est en fait que la représentation de la fusion des principes masculin et féminin, qui seuls donnent accès à la conscience et à l'énergie suprêmes.

Définition de Féminin Sacré d’après Wikipedia

Dans l’ésotérisme et le paganisme, le féminin sacré est un phénomène de croyances concernant le principe féminin universel tel qu’il semble avoir été vénéré dans les temps anciens .

Ces déesses portaient le symbole de la lune «symbole de l’initiation de la femme»

La grande déesse est aussi associée à l’arbre de vie car elle préside à l’abondance de la nature, à la procréation et aux plaisirs qui y sont associes.

Ma vision du féminin sacré

La femme est par essence la déesse. Aujourd’hui elle est la femme de tous les jours dans son quotidien, dans sa présence au tout, dans sa présence à l’intérieur de sa grotte sacrée « son Utérus », à l’écoute de ses besoins, en union avec son entourage et l’univers.

La femme est l’incarnation dans la matière de la grande déesse, elle représente le pouvoir créateur de la déesse mère, de la mère terre, elle seule pouvait communiquer avec l’invisible, le sacré. Elle est le trait d’union entre l’énergie cosmique et l’énergie de la terre.

La femme est par essence chamane, guérisseuse, magicienne et prêtresse, la femme porte en elle cette énergie féminine sacrée qui permet l’ouverture de la conscience sur cette belle terre, elle est la grande mère cosmique, la quête de l’unité.

Le message principal de la Déesse nous apprend que nous sommes des êtres divins incarnés sur terre. L’Energie Féminine Sacrée, est la Force Primordiale créatrice de vie dans son émanation d’Amour.

Voici mon histoire

C’est l’histoire d’une femme, qui pendant des générations a perdu une partie d’elle-même. Maintenant, nous, belles déesses en ce temps présent, allons vers la réunification de nos 2 polarités. La rencontre de notre pouvoir féminin avec la puissance du masculin va permettre de retrouver et transmettre la force créatrice féminine, l’unité du féminin sacré. Je vous propose de pratiquer la libération de ces mémoires et d vous ouvrir à votre être suprême divin. Mon histoire est un peu la votre… je dirai qu’elle manifeste l’histoire de toutes les femmes.

Je suis celle qui dans la généalogie de ma famille vient réparer toutes les blessures de non respect de la femme, dans ce qui est le plus intime d’elle-même, mais aussi dans ce qui touche sa créativité féminine. Aujourd’hui la femme apprend à être complète. Je suis sur le chemin de la réunification. La fin d’une lignée de femmes souffrantes et abusées est maintenant posée. Je viens de terminer cette répétition du féminin blessé depuis des générations, celle de nombreuses femmes qui ont vécu dans la recherche de pouvoir sur l’homme ou dans l’abnégation d’elle-même par apport à l’homme! Maintenant je pose mon besoin d’être moi-même entièrement, de trouver à l’intérieur de moi la force d’unification essentielle à mon âme. J’ouvre un espace de réparation et je libère le blocage de poursuite généalogique qui s’était transmis, sans désir conscient de ma part. J’ai été malgré moi celle qui manifestait la fureur des femmes de ma généalogie contre les hommes et les lois injustes qu’ils leur faisaient subir! Je dépose tous ressentiments des femmes de mon arbre généalogique, afin que la vie puisse renaître sur un bourgeon sain et greffé sur un porteur sain. Oui, je suis celle qui est venue donner un nouveau souffle à mon arbre, car il allait mourir, étouffé par la haine des femmes pour les hommes. Alors je suis à ma place: celle qui réunifie par l’Amour et la compréhension le masculin et le féminin, celle qui ouvre des portes aux femmes pour qu’elles ne tombent pas dans les pièges de leurs parties sombres et destructrices qui les entraînent à l’asphyxie d’elle-même, à la mort, à la coupure de leur forces de vie, de leur créativité.

Maintenant allons voir l’homme, l’homme doit construire chez lui, L’homme doit reprendre sa liberté pleine et entière. Il doit libérer sa peur archaïque de la force et de la puissance du féminin et nettoyer tout le poids des messages transmis de génération en génération. L’homme doit simplement découvrir et honorer en conscience chez lui sa part féminine afin d’être aussi un être à part entière, réunifié.

C’est le principe féminin qui encore aujourd’hui est marqueur d’enfantement. C’est lui qui entre en scène, tel un couronnement. Les hommes se doivent de reconquérir leur nature féminine sacrée et de l’amener jusqu'à bon port, en leur vie, en leur corps, cela afin de produire tout comme les femmes de ce monde, un état d’affranchissement absolu, telle une terre neutre où le droit à l’incarnation est total. Je vis mon essence comme essence de qui je suis, totalement fondamentalement et intrinsèquement Sacré, relié à la grande source Père-Mère. Voila ceci est à placer ici et maintenant, telle une route tracée, à chaque pas un peu plus visible. Ce passage m’a été transmis par les guides de Murielle Ozanon. Merci a vous !!!

Ma vision du Féminin Sacré est de connaître cette union à travers l’équilibre des deux polarités à l’intérieur et à l’extérieur de moi. La femme en moi reprend toute sa place en harmonie avec la terre mère.

Article de ‘’Patrice Marty’ : Le principe Féminin est à l’origine de toute forme de vie manifestée sur Mère Terre à travers tous les règnes (minéral, végétal, animal et humain). Dans les temps anciens, le Féminin était incarné par les Déesses et les Prêtresses, gardiennes de la connaissance de cette Loi de Vie. En respectant la terre Mère et toute forme de vie, elles ont transmis cet enseignement du Féminin Sacré à leurs enfants, depuis des générations, les mères donnent la vie aux filles et fils porteurs de cette semence originelle par la voie du sang. Renier le principe Féminin, c’est se renier soi-même dans sa réalité terrestre et divine, ce qui engendre inexorablement la séparation avec la Source. Il est important de reconnaître, de remercier et d’honorer cette énergie Féminine sacrée en chacun de nous afin qu’elle soit réhabilitée en notre cœur, dans toute sa gloire et pour l’éternité pour qu’enfin la Femme retrouve sa place et toute sa noblesse au sein de notre humanité.

Je vous recommande 2 livres :

sur l’ouverture du féminin, récit initiatique « l’émergence de la femme divine » de Raylene Abbot.

Le féminin sacré « Le code Da Vinci » de Dan Brown

Ceci est une ébauche d’une femme qui chemine vers une autre conscience et dont le témoignage peut aider d’autres femmes à trouver leur propre chemin.

A vous femmes, mères, amantes, filles, sorcières, fées…. Je suis heureuse d’avoir partagé avec vous ce que représente pour moi le féminin sacré. Puissions nous être des sœurs, des alliées, des miroirs les unes aux autres, créons notre beauté de femme, manifestons au quotidien la grand DEESSE en nous pour aller vers la nouvelle femme « La Femme Bison Blanc ».

Tout est dit, merci.

Anne Marie Teyssier

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

voyante serieuse par mail 23/12/2016 12:52

Un tout grand merci pour votre site. C’est un plaisir pour toutes & tous.
Bonne continuation

voyance amour gratuite par mail 29/11/2016 13:22

Bonjour et bon noel a vous également, Je vous remercie infiniment,merci,merci,merci.

voyance gratuite mail 26/09/2016 18:17

Bravo ! Votre blog est l'un des meilleurs que j'ai vu !

Voyance en ligne gratuite 21/06/2016 11:38

Bravo pour ton blog!! Et surtout, merci pour ce contenu qui me fait toujours plaisir!!
Amicalement

consultation voyance gratuite 26/01/2016 12:29

J’adore ! Un site sur lequel on ne voit pas le temps passer !!
Merci à vous !