Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 septembre 2012 7 09 /09 /septembre /2012 19:23
 

Bonjour,
 Voici

la date du prochain cercle pour la pleine lune

que j' aurais la joie de partager avec vous toutes :

RDV pour la prochaine pleine lune:

le 1 octobre le soir à 20h

dans nos locaux

La pleine lune est magique, elle nous invite nous les femmes à découvrir notre face caché, notre puissance féminine, notre divinité intérieur.

Pour cela nous avons besoin des unes et des autres en nous connectant et créant des cercles de femmes.

Lors de ces cercles de femmes,

nous proposons d'échanger, partager nos paroles , nos rires et nos larmes
Festoyer, chanter et ou garder le silence

Avancer vers notre essence féminine celle du coeur

( Ps les instruments de musique, contes , douceurs culinaires sont les bienvenues!!)
participation libre ,
adhésion souhaitée à Mamayaya
( Réservation demandée)

Yael

http://lechantdesarbres.over-blog.com/15159_225187569965_7672566_n.jpg

Repost 0
6 septembre 2012 4 06 /09 /septembre /2012 15:12

Bonjour ,
  Un cercle pour la nouvelle lune

Le vendredi 14 septembre 2012
-RDV pour la prochaine nouvelle lune:
ces nouvelles lunes sont propice

au renouveau,

à nettoyer , approfondir et communier avec votre féminin sacré

Ces cercles se font dans partage et le respect de chacune

( selon l’art de la culture amérindienne

Ce cercle matinal est de 9h à 11h
à l extérieur au jardin de la fontaine à Nimes
inscription demandée 06 20 34 54 99

participation libre


 Info aussi

412910_10150702778469691_1871862295_o.jpg sur http://lechantdesarbres.over-blog.com/

 Ps en cas de pluie ou mauvais temps rdv au local de Mamayaya  http://mamayaya.org/

à 9h

 à bientôt
 Yael

 une enchanteresse!!

Repost 0
lesenchanteresses
commenter cet article
29 juin 2012 5 29 /06 /juin /2012 06:19

 Bonjour ,
voici le texte que j ai écrit sur les cercles
 http://www.soleil-levant.org/presse/article.php3?id_article=955
 en espérant qu il vous plaira!
 bon été à vous tous !P1020858 (1)

Repost 0
23 juin 2012 6 23 /06 /juin /2012 07:33

 Femmes de lumière

 Femmes sacrée

 Femmes éternelles

 Femmes déesses

 Femmes enfant

 Femmes mère

 Femmes tout court

tu enchante mon quotidien

 

 

 

Femmes lunes

Femmes sauvages

 Femmes rebelles

 Femmes guerrière

 Femmes de l ombre

 tu oeuvre pour nous

 

 

 

 Femmes aimantes

 Femmes tendres

 Femmes plantes

 Femmes douces

 femmes pretresses

 protégent nous!547789_445100752168723_100000064071847_1660200_1116065914_n.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
lesenchanteresses - dans Clin d' oeil
commenter cet article
14 juin 2012 4 14 /06 /juin /2012 05:44

Mandala de femmes , Mandala de fleurs , Mandala de coeur
le wk des femmes


 http://lechantdesarbres.over-blog.com/

 

° avec le son!

ici http://lepetitbiterrois.info/lpb/yael/week-end/mandala.htmlmandala.jpg

Repost 0
lesenchanteresses - dans Coup de coeur
commenter cet article
8 juin 2012 5 08 /06 /juin /2012 11:24
Que faisons-nous de nos lunes,
de nos cycles?

Qui sommes-nous avec nos lunes, nos cycles?
"La sangre verdaderamente sucia no es la sangre de la menstruación sino la de las guerras"
Hildegarda Von Bingen156448_421697667855466_94166456_n.jpg
Repost 0
lesenchanteresses
commenter cet article
2 juin 2012 6 02 /06 /juin /2012 06:40

 Pour tous ceux qui sont à coté de Saints en bourgogne!543189_378744525496784_148138115224094_903176_2004261396_n.jpg

Repost 0
lesenchanteresses - dans Coup de coeur
commenter cet article
1 juin 2012 5 01 /06 /juin /2012 06:00

Soleil levant sort ce mois ci un numero sur le femin sacrée

et il y a un article sur


sur le Rebozo

que  nous pratiquons

 

http://www.soleil-levant.org/presse/article.php3?id_article=936

 

si le coeur vouse n dit de nous lire!!!!

 


 bien à vous toutes!

 

 Yael et Marion

 http://www.emotion-allaitement.com/images/photos/el-rebozo/image6.jpg

 

Repost 0
lesenchanteresses - dans Les rituels
commenter cet article
28 mai 2012 1 28 /05 /mai /2012 11:13

MENSTRUATIONS

L'amas de sang préparé pour faire un <<nid>> à un nouveau-né n'ayant pas été fécondé au bout de trois ou quatre semaines, la lune, qui le régit l'expulse, fait place nette et la femme recommence un nouveau cycle.

Ce que nous... appelons "règles mensuelles" est nommé "eau-du-ciel" par l'ancienne Chine. Ce nom poétique fait comprendre les douleurs de ventre que ressent la femme qui, voulant un enfant, voit son espoir s'évanouir et se transformer en perte de sang une fois par lunaison.
En principe, on devrait avoir une ovulation à la pleine lune et les règles à la nouvelle lune.
Les dérèglements sont nombreux et divers : l'Occident porte son attention sur les douleurs, la quantité, la qualité, le rythme de la matière expulsée, tandis que l'Orient porte toute son attention sur l'équilibre entre le sang et l'énergie qui l'anime.
Dans l'idée chinoise, la matière est animée par un filin d'ondes subtiles; "l'énergie est toujours unie au sang", disent les textes, "quand l'énergie déchoit, le sang se glace, si elle descend, le sang descend, et si l'énergie monte, le sang monte également".
Cette énergie st commandée par le cerveau qui la nourrit de pensée.

L'homme donne la semence, mais la femme a seule le pouvoir de se "marier" avec la lune pour avoir un enfant ....

Pour celles que cette question intéresse, sachez que la fécondation de l'eau-du-ciel dépend de l'équilibre harmonieux des méridiens du foie et des poumons, le premier devant être plus "prospère" que le second.
Qui sont ces deux méridiens ?
<< C'est dans celui du foie qu'est thésaurisé le Roun, et c'est dans celui des poumons qu'est thésauriser le Pro>>, disent les textes. : ces deux mots sont des termes chinois pour désigner l'âme et le corps.
Si le corps de la femme veut un enfant et que son âme ne le désire pas, il n'y aurait pas de conception ?
L'union physique et psychique de l'homme et de le femme attire un enfant, mais c'est l'union du corps et de l'âme, de la femme, harmonisés dans un même but, qui peut le concevoir.
Et à partir de son acquiescement, elle est seule avec son enfant ...
et la lune dont les mois marquent les étapes.

Les statues de vierges anciennes sont montrées avec des demi-lunes pointes en haut quand la vierge est Mère de l'Enfant, mais pointes en bas quand elle est seule et, généralement ce croissant de lune est sous son pied.
Cette alliance de la mère et de la lune est brisée avec tous les symboles qu'elle représentait depuis que la femme s'éloigne de la nature, oublie son vrai rôle et règle ses menstrues avec des pilules.

Marguerite de Surany298958_268250176540194_161663803865499_904120_1663716467_n.jpg

Repost 0
lesenchanteresses
commenter cet article
14 mai 2012 1 14 /05 /mai /2012 18:40

  
Rose_Petals.jpg "Matrice, Source Sacrée" - article paru dans "Rêve de Femmes" n.24 : Automne 2011

Article paru dans la revue "Rêve de Femmes" n.24 : Automne 2011


Thérapeute et animatrice de cercles de femmes, Catherine Oberlé nous rappelle la méconnaissance et le mystère de l’utérus. Elle souligne combien les mémoires contenues dans la matrice sont nmbreuses et l’importance d’une reconnexion à cet espace sacré pour se libérer et s’ouvrir au vivant.

 
Matrice, source sacrée



De tout temps l’utérus, matrice divine et puissante est un mystère pour l’être humain.

Longtemps diabolisé par le corps médical, on l’a accusé de rendre les femmes hystériques, possédées par le diable. D’ailleurs le mot hystérique vient du grec « hystera » qui veut dire matrice, utérus.

Dans l’Egypte antique, on affirmait que l’utérus était autonome et se déplaçait dans le corps de la femme. Il était comparé à un animal, qui, en se déplaçant, comprimait sur son passage certains organes comme le cœur ou les poumons, provocant des étouffements, des sueurs, des malaises.

Pour le persuader de reprendre sa place au niveau du pelvis, il fallait le tromper, le séduire.

Les remèdes des prêtres-médecins de cette époque consistaient à faire ingérer des potions nauséabondes ou respirer des odeurs putrides à la patiente, ou encore, à  lui envoyer dans le sexe des fumées délicatement parfumées qui étaient supposées attirer l’utérus et le ramener à sa bonne position.

Pour Hippocrate, il était toujours question de migration de l’utérus, mais, cette fois-ci, on imaginait une migration jusqu’au cerveau, et d’après lui ; la migration était liée à une privation de rapports sexuels, et par le besoin de la femme d’être fécondée.

Plus récemment, Paracelse médecin suisse du 16 ème siècle, désignait la matrice comme  un organe « magnétique et électrique » créée par Dieu pour attirer la semence.

 
Mais cette matrice est également source de plaisir et lieu de rencontre du féminin et du masculin.

C’est là, que les énergies yin et yang se rencontrent, qu’elles s’accordent et s’équilibrent.

 
C’est en prenant conscience de la beauté de cet acte, de la source de vie et d’énergie que j’ai en moi, que j’ai pris conscience de l’importance de cette matrice.

Non seulement par la vie qu’elle a donnée, les enfants qu’elle a porté mais aussi par son histoire, ses souffrances et ses douleurs.

C’est une matrice qui du fond des temps transmet l’histoire de notre famille, de génération en génération, de femme en femme.

Toute notre histoire de femmes y est inscrite, tous les traumas de la lignée des femmes y sont présents: viols, abus, inceste, avortements, fausses couches, maladies…

 
En tant que femme, je me sens vivante quand mon utérus est vivant

Un utérus vivant est un utérus qui vibre, qui frémit, qui respire

Je me sens vivante quand, grâce à lui, je sens une chaleur me parcourir et m’éveiller

Je me sens vivante quand je fais l’amour et qu’une vague de plaisir venu du fond de mon utérus me transporte et me chavire

Je me sens vivante lorsque je respire à travers lui, que des spasmes de bonheur m’accompagnent et me bercent

Je me sens vivante quand je me sens reliée à mon être essentiel.

Et même si mon utérus n’est plus, je sais que l’énergie de la matrice est toujours présente en moi, c’est elle qui me connecte à ma femme intérieure, à ma source sacrée.

Catherine Oberlé

 http://www.feminisens.com/pages/matrice-source-sacree-5849175.html

Repost 0
lesenchanteresses
commenter cet article